Jan 25

Elie LEFRANC en stage à Bistrita (Roumanie)

Du lundi 11 au lundi 25 janvier 2016, Elie LEFRANC a participé à un stage organisé par la Ligue de Bretagne de Tennis de Table à Bistrita en Roumanie. Avec un groupe de huit jeunes du Pôle Espoirs breton et deux joueuses de l’INSEP, Elie est parti s’entraîner pendant ces deux semaines au Centre Olympique de Bistrita. Il était accompagné par Vivien SAUVAGE qui faisait partie de l’encadrement de ce stage. Le centre est dirigé par Marian-Marcel FILIPAS, responsable des cadettes roumaines et assisté de cinq autres entraîneurs. C’est le centre formateur de Kalinikos KREANGA, Mihaela STEFF, Valéria BORZA…
Les journées étaient rythmées de même manière chaque jour avec une séance de 9h00 à 11h45 le matin et une séance de 16h30 à 19h15 l’après-midi. Juste après le repas du midi et du soir, la période était consacrée au rattrapage des cours et des devoirs envoyés par les professeurs.

Elie LEFRANC en stage dans le Centre Olympique de Bistrita (Roumanie).

Elie LEFRANC en stage dans le Centre Olympique de Bistrita (Roumanie).

Les séances étaient similaires jour après jour avec, pour commencer, un échauffement physique d’une quinzaine de minutes divisé en trois partie : une partie rythmée avec différents exercices de courses, un échauffement articulaire, puis une partie dynamique sur place. Ensuite l’échauffement spécifique à la table d’environ 40 minutes se composait à chaque séance de : jeu court sur jeu court, une diagonale, puis l’autre, d’une ligne puis l’autre. Ensuite, trois exercices majoritairement basés sur le rythme, le jeu de jambes et la tenue de balle étaient proposés, avec une première situation fermée et sans service puis une deuxième situation souvent avec service-remise et du jeu libre. Enfin, pour compléter la séance, les joueurs finissaient souvent par un match de différentes formes (1 set en top sur top, 2 sets libres, …).

A chaque séance, un joueur français s’entraînait avec un joueur roumain. Ils ont des systèmes de jeu très variés donc c’était intéressant pour les joueurs. Les entraîneurs roumains dirigeaient toutes les séances et passaient à chacune d’elles quelques joueurs français en séance individuelle au panier de balles. Environ un jour sur deux ou trois Elie est passé avec un entraîneur roumain sur le temps d’une séance entière pour travailler individuellement. Les conseils étaient axés surtout sur l’action du corps, le jeu vers l’avant et l’engagement physique, notamment en coup droit.

Mise à part la première journée avec sans doute un peu de fatigue du transport et l’adaptation au rythme des séances, Elie a su rentabiliser les séances et profiter de ce temps d’entraînement important pour faire quelques corrections techniques.

Il est ressorti satisfait de son stage :
« J’ai bien aimé ce stage car les entraînements et le fonctionnement étaient différents de ceux du Pôle Espoirs même si les exercices étaient répétitifs et l’échauffement un peu long. En Roumanie on fait moins de construction de jeu, mais plus de rythme, de travail technique (notamment au panier de balles), ce qui m’a permis de progresser sur ce point, principalement en coup droit. Ce stage m’a apporté aussi plus d’autonomie et d’organisation.
Je me suis bien entraîné et je jouais bien, je suis content de mon stage. »

C’est une belle expérience que vient de vivre Elie LEFRANC qui va l’aider à poursuivre sa belle progression !

Elie LEFRANC en stage dans le Centre Olympique de Bistrita (Roumanie).

Elie LEFRANC en stage dans le Centre Olympique de Bistrita (Roumanie).

Laisser un commentaire