Déc 12

J7 : Nationale 3 contre La Romagne

Et c’est reparti pour les aventures de la Team Merguez chapitre 7 composée Vivien alias « Cap’tain Saucisse », Anthony alias « Number one », Antoine alias « Knacki ball » et Aurélien alias « Le ch’ti ». Nous étions bien-sûr accompagnés du Coach Nico pour ce week-end ou nous avons voyagé entre Rennes, Nantes et La Romagne.

Au programme, pour cette septième et dernière journée de la phase, une rencontre à l’extérieur contre les premiers et assurés de monter en Nationale 2 : La Romagne. Rencontre essentielle car une victoire nous assurerait une place en N3 en janvier. Pour le maintien, deux solutions : une victoire de l’Avenir ou la défaite des deux équipes de Nantes / Saint-Médard et de Saint-Nazaire (respectivement 8e et 7e au classement et donc relégables).

Le rendez-vous était fixé à 13h à Papu pour Antoine, Vivien et Aurel. On garde les bonnes habitudes, cela serait perturbant que tout le monde soit à l’heure. Exceptionnellement, ce n’est ni Tony, ni Aurel mais c’est au tour de notre « Knacki ball » d’arriver avec quelques minutes de retard.

En route vers le palace d’Anthony ou Coach Nico a déjeuné, le téléphone du capitaine sonne. Anthony, pensant avoir une illumination nous demande « Et si on changeait tout le programme ? », de quoi énerver le cap’taine !

Finalement, nous avons suivi le programme… Départ pour Nantes à cinq dans la voiture ce qui enchantait Tony, lui qui adore être compressé à l’arrière, et un coffre tout aussi rempli (d’affaires de sport bien entendu !).

Après avoir déposé rapidement nos affaires dans l’appart’hôtel de Nantes, nous reprenons la voiture en direction de La Romagne.

Après un accueil et un échauffement musical, la rencontre peut enfin commencer.

Composition adverse :

• N°352 – 2340 points (N°303 – 2374 pts au mensuel).
• N°681 – 2153 points (N°747 – 2117 pts au mensuel).
• N°669 – 2156 points (N°504 – 2231 pts au mensuel).
• 1983 points.

Composition de la Team Merguez :

• 1798 points (1856 pts au mensuel).
• 1613 points (1717 pts au mensuel).
• 1945 points (N°979 – 2039 pts au mensuel).
• 1565 points (1597 pts au mensuel).

Capt’ain saucisse et Le ch’ti commencent respectivement leur premier match face au N°300 et N°700. Cela ne durera pas longtemps, nous deux joueurs dominés par leurs adversaires. 2-0 La Romagne.

C’est donc autour de notre Knacki ball et du Number one de jouer contre le 19 et le 500. Anthony est lui aussi dominé largement. Antoine quant à lui accroche son adversaire avant de s’incliner 3-1, dommage… 4-0 La Romagne.

Suite à ces mauvais débuts de l’équipe, Vivien et Aurel entre à nouveau dans l’air de jeu. Malgré un très gros match face à un adversaire bien mieux classé, Aurélien s’incline 3-1 après avoir mené sur la première moitié du match contre le N°300. Vivien apporte enfin la première victoire pour l’équipe en signant une perf à 250 points sur le N°700. Que peut-on lui dire d’autre que « bien servi » ? 5-1 La Romagne.

Le du Tonio – Tony joue ensuite leur deuxième match de la rencontre. Malgré sa motivation, Antoine est dominé logiquement par le N°500 mais défend l’honneur en marquant tout de même un set. Anthony, lui, ramène un second point à l’équipe en gagnant logiquement face au 19. 6-2 La Romagne.

Avant les doubles de questions se posent : « Qui en double 1 ? » mais aussi et surtout « Bandeau ou pas ? ». Finalement, Anthony y croit encore et insiste pour laisser son front à l’air libre.

Lorsqu’on voit le résultat des deux doubles, nous pouvons dire qu’il avait raison d’y croire car nos deux doubles s’imposent. Le double Anthony/Vivien gagne 3-1 face aux N°500 et N700 et le double Antoine/Aurel réalisent la même performance face au N300 et au 19. 6-4 La Romagne.

Ensuite, Vivien et Anthony entre à nouveau en jeu respectivement contre les N°500 et N°300. Vivien est dominé par le talent du N°500. Anthony se bagarre face au N°300 dans un match long et intense. Il s’incline finalement à la belle et donne le point de la victoire à La Romagne. 8-4, score final.

Le match de Vivien ayant été plus rapide que celui d’Anthony, l’arbitre lance le dernier match d’Antoine qui ne sera finalement pas comptabilisé dans le score d’équipe. Il est lui aussi dominé par le N°700.

Nous comptons donc sur les défaites des autres équipes. Malgré une défaite de Saint-Nazaire, Nantes-Saint Médard s’impose et se maintien finalement malgré notre victoire contre eux lors de la journée précédente. Au final, l’Avenir descend en Pré-Nationale, mais sans regrets, une phase plus que propre.

Une bonne douche, un apéro et c’est reparti pour Nantes en direction de l’hôtel.

Arrivée 21h30 à l’hôtel, deuxième apéro pour fêter à la fois le nouveau job du Coach Nico et l’anniversaire pour le quart de siècle du Cap’tain avec 2h30 d’avance. Suite à cela, nos deux poulains de l’équipe partent chercher les pizzas commandées au préalable. Avions-nous les yeux plus gros que le ventre ? 4 pizzas 4 personnes pour 5. Heureusement, que la moitié étaient offertes.

Nous avons ensuite passé une nuit mouvementée avec en résumé :

• Une cuvette des toilettes cassée (Et oui les gars, tout seul c’est plus pratique !).
• Des chants, des multiples résumés de notre phase.
• Un tour d’1h dans Nantes sous la pluie.
• Deux téléphones volés.
• Un demi-tour pour l’appart après un refus d’entrer en boite de nuit du videur.

Bien évidemment, en rentrant à l’hôtel Anthony a empêché tout le monde de dormir. Cela le faisait bien rire jusqu’au moment où il tomba sur les fesses par la faute du Cap’tain.

Réveil difficile à 10h le dimanche matin. Un rangement, un tour au commissariat pour les téléphones volés et un retour à cinq dans la voiture avec un coffre un peu moins rempli.