Nov 26

J6 : Nationale 3, la première victoire est arrivée !

En ce samedi 25 novembre 2017, jour de double derby Rennes-Nantes (foot et ping) et c’est une double victoire rennaise qui est arrivée. Vivien, Antoine et Aurélien sont fidèles au poste pour monter la salle à 15h00. Le coach arrive à 16h00 et notre numéro un du club s’est perdu dans les rayons du Leclerc car il est préposé à acheter la raclette pour la 3ème mi-temps. Anthony après les courses et les bouchons arrive à 16h28. En attendant Anthony,j’ai joué mon rôle de sparing partenaire ou je lui ai transmis un peu de mon touché de balle magique avant de céder la place à Anthony. Les adversaires arrivent à 16h15 après avoir galéré dans les bouchons également. L’échauffement continu avec en fond sonore,la playliste concoctée aux petits oignons par Vivien. 16h50, l’hymne du club résonne dans toute la salle et pour la motivation des joueurs, on ne fait pas mieux, vous le verrez par la suite.

Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=5KmBe0Ux6G4

Après un dernier sandwich avalé par le coach, la rencontre peut enfin commencer. La compo adverse est la suivante: 20 (2016 pts), 20 (2038 pts), 19 (1981 pts) et 18 (1814 pts) et nous comme d’hab’ : 19 (1945 pts), 15 (1565 pts), 17 (1798 pts) et 16 (1613 pts).  Premier match, Anthony gagne 3 sets à rien contre le 20 à 2016 points. Nous menons 1 à 0. Antoine de son côté, joue contre le 20 à 2038 points est mène 2 sets zéro avant le réveil de son adversaire qui lui colle un double 11-2 pour revenir à 2 partout. Nous nous dirigeons vers la belle après un coaching énergique et bim il l’emporte 12 à 10 à la belle. Nous menons 2 à zéro avec au passage une perf à 473 points. Après avoir conquis le public, la soirée est lancée. C’est au tour de Vivien de rentrer en piste contre le 19 mais il a été rapidement envoyé dans les cordes 3 sets à rien. Les nantais reviennent à 2-1 comme le résultat du match de foot. Aurélien achève la première rotation en jouant le 18 et l’emporte 3 sets à 1 avec une belle intelligence de jeu. Nous menons 3 à 1 comme contre Le Mans, une semaine plus tôt mais nous espérons une issue plus favorable (8 à 4 au final).

Antoine et Anthony vont entamer leur second match contre les deux 20. Antoine se fait exploser 3 sets à rien mais méfiez vous d’un animal blessé, il n’en est que plus dangereux. Anthony pendant ce temps là fait son bonhomme de chemin et l’emporte 3-1 après un match solide. 4 à 2 en faveur de l’Avenir. C’est au tour de Vivien et d’Aurel de jouer contre le 18 et le 19. Après son KO technique du premier match, nous retrouvons le Vivien que nous connaissons avec des services efficaces et la victoire suit (3 à 1). Aurel après une branlée au premier set (11 à 3) se ressaisit et gagne les 3 suivants. Après la deuxième rotation l’Avenir mène 6 à 2 avant les doubles. Le Président et le Sponsor respirent un peu mieux car un petit peu stressés.

Nous faisons la compo de double classique : double 1 : Antho / Vivien et double 2 : Aurel / Antoine. Anthony et Vivien gagnent 3 sets à 2 contre les deux 20 grâce aux conseils avisés de Marc le coach des doubles et du temps mort d’Anthony à 9-5 pour nous à cause d’un début de crampes. Pour le futur, pour paraphraser un entraîneur célèbre : Muscle Ton Jeu. Aurel et Antoine mènent 2 sets à rien, en appliquant à la lettre les conseils de base du double. Une balle de match bien sauvée par les adversaires et un meilleur finish permettent aux nantais de revenir à 2 sets à 1. Démarrage en trombe du quatrième 7 à 2 puis passage à vide 7 à 6. Temps mort pris par le coach, recadrage et l’on repart sur de bonnes bases avec pour finir un coup de pelle magique d’Antoine. L’animal blessé du second match est sorti de sa boite et le huitième point arrive. La victoire est belle où tout le monde a réussi des perfs. Mais non l’Avenir n’est pas mort et la page en Nationale n’est pas encore tournée comme l’a écrit une gazette récemment. Merci de nous garder la photo d’Anthony si elle paraît dans le journal lundi matin.

En fin de match, le coach décerne les trophées du match : une double distinction pour Aurel qui est homme du match et maillot jaune de la soirée raclette. Antoine reçoit la distinction du point de la soirée. Vivien est notre couille de bronze et non couille d’or car tout n’a pas été à jeter et il en fallait une. Mention honorable à Fraçois J pour le combat de raclette mais j’ai encore un peu de marge. Le prix du melon d’or revient au 19 nantais mais par contre il avait raison sur le point litigieux du double Aurel. Nous avons fêté la victoire au foyer avec nos amis pongistes des clubs voisins. Suite des prochaines aventures à La Romagne le 9 décembre et Vivien paiera l’apéro pour son anniversaire, venez nombreux !

Article Ouest-France du Lundi 27 Novembre 2017

Laisser un commentaire